Loudéac. « Il faut anticiper pour éviter le surendettement », selon l’association Crésus

Loudéac. « Il faut anticiper pour éviter le surendettement », selon l’association Crésus

La Chambre régionale de surendettement social de Bretagne (Crésus) rappelle qu’une situation de surendettement n’est pas une fatalité. Michel Le Jeune, bénévole à l’association revient sur quelques règles d’usage pour l’éviter.

Source : Loudéac. « Il faut anticiper pour éviter le surendettement », selon l’association Crésus

Le regroupement de crédits : une bonne démarche pour la prévention du surendettement

Le regroupement de crédits : une bonne démarche pour la prévention du surendettement

Une personne qui doit rembourser plusieurs emprunts et qui a éventuellement des retards dans le paiement de certaines sommes en raison d’un manque de trésorerie a intérêt à envisager un regroupement de crédits. Cette opération consiste à demander à une banque de racheter l’ensemble des dettes pour ramener l’endettement mensuel à un montant plus raisonnable par rapport aux revenus.

Source : Le regroupement de crédits : une bonne démarche pour la prévention du surendettement

Surendettement : le gouvernement allège les contraintes des banques | Public Senat

Surendettement : le gouvernement allège les contraintes des banques | Public Senat

Surendettement : le gouvernement allège les contraintes des banques

Le gouvernement prend-il à la légère la question du surendettement ? Alors qu’il veut assouplir la législation qui encadre la publicité sur les crédits à la consommation, le Sénat et les associations de défense des consommateurs s’inquiètent des conséquences sur les plus fragiles.

Source : Surendettement : le gouvernement allège les contraintes des banques | Public Senat

25% des Français seraient à découvert bancaire tous les mois

25% des Français seraient à découvert bancaire tous les mois

Le découvert bancaire est un service largement souhaité par la majorité des Français. Mais attention à ne pas le banaliser : le découvert bancaire doit être l’exception. Un découvert chronique coûte très cher.
Guillaume Clavel – fondateur de Panorabanques.com

Transcription de la vidéo :

Les Français et le découvert bancaire…  une récente étude menée par Panorabanques.com (60% des Français en dépassement de découvert au moins 1 fois par an) a révélé que « 25% des Français sont en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par mois, 20% une fois par trimestre et 16% une fois par an ».

Le dépassement de découvert bancaire est très lucratif pour les banques car les frais avoisinent en moyenne 60,20 €/an. 60 Millions de consommateurs et l’Union nationale des associations familiales indiquent que les frais des incidents de découvert s’élèveraient à 6,5 milliards/an.

L’accumulation des intérêts, des commissions, et d’autres ponctions (envoi d’une lettre d’avertissement, traitement du rejet), deviennent rapidement un gouffre financier pour « les clients les plus fragiles », c’est-à-dire ceux qui sont en difficultés financières.

Le découvert bancaire, quelles solutions ?

Privilégiez une carte à autorisation systématique : elle permet de ne pas dépasser votre plafond préétabli. En cas de paiement supérieur au solde, la carte sera automatiquement rejetée. 

Autre solution : privilégiez une banque qui n’autorise pas le découvert.

Vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Le regroupement de crédits peut être la solution ! Contactez-nous !

 

3 conseils pour éviter le surendettement

3 conseils pour éviter le surendettement

“Comment éviter le surendettement  ?” est alors une question que l’on vient à se poser assez rapidement ! La plupart des emprunteurs décident de contracter un crédit lorsqu’ils veulent réaliser leurs projets d’achat. Sans s’en rendre compte, ils accumulent les prêts. C’est au moment de les rembourser que les problèmes surviennent.

En effet, ayant trop de mensualités à payer, ils n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Ils finissent par tomber dans le surendettement. Comment éviter le surendettement et se retrouver dans une une telle situation ? Voici justement trois conseils qui peuvent vous aider.

1) Empruntez à de bonnes conditions

C’est la première règle à respecter pour éviter le surendettement. Que signifie emprunter à de bonnes conditions ? En fait, cela consiste à sélectionner avec minutie les prêts à contracter en prenant soin de bien s’informer sur le taux d’intérêt. Souscrire plusieurs emprunts à coût élevé vous mènera tout droit vers le surendettement.

Avant de demander un prêt, il faut également optimiser votre profil d’emprunteur. Cela vous permet d’exiger une offre de qualité. Il faut avoir un revenu stable et si possible, disposer d’un peu d’économie. Dans le cas contraire, vous serez obligé d’accepter la première proposition reçue.

Faire appel à un courtier est aussi une solution judicieuse. C’est un professionnel qui peut vous aider à repérer les offres les plus avantageuses grâce à son expertise.  

2) Ne cumulez pas les crédits POUR ÉVITER LE SURENDETTEMENT

En général, le recours à un crédit est souvent un passage obligatoire. C’est le cas lorsqu’on a besoin d’un financement pour réaliser un projet important comme l’achat d’une voiture ou la rénovation de la maison.

Cependant, il faut tenir compte de votre situation financière. En effet, pour éviter le surendettement, il faut seulement demander les crédits que vous pouvez rembourser avec les ressources disponibles.

Réaliser un emprunt pour pouvoir payer un autre prêt est une mauvaise idée. Ainsi, si vous avez déjà plusieurs mensualités en cours, il vaut mieux éviter un nouveau crédit. Dans le cas contraire, vous aurez du mal à gérer votre budget. Le risque de ne plus avoir un reste à vivre décent est élevé.  

éviter le surendettement

3) Empruntez sans excès

Pour ne pas tomber dans le surendettement, il est aussi conseillé d’emprunter sans excès. Comme il a été évoqué précédemment, il vaut mieux éviter de souscrire plusieurs crédits à la fois si le revenu disponible ne vous permet pas de rembourser toutes les mensualités.

L’idéal, c’est de respecter la règle des 33%. On parle ici du taux d’endettement qui ne doit pas excéder les 33%, sinon, vous aurez du mal à vous en sortir. D’une manière plus explicite, si vous avez un revenu mensuel de 2.000 euros, le montant de vos mensualités ne doit pas dépasser les 660 euros.

Éviter le surendettement devrait être l’objectif premier de tout emprunteur ! Si malgré tout, les circonstances ne vous ont pas permis de suivre ce but, dès que possible, essayez de rectifier le tir par vous-même. Et si la tâche s’annonce trop ardue, n’hésitez-pas à vous faire aider pour vous conseiller et demander une aide pour eviter le surendettement : assistante sociale, associations de type Crésus, courtier en regroupement de crédits…


Nous utilisons des cookies pour mesurer des statistiques de visites et vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos CGU et le dépôt de cookies qui permettront : la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d’audience et le ciblage des publicités.

eget diam amet, elementum tempus accumsan

Pin It on Pinterest

Share This