Le découvert bancaire est un service largement souhaité par la majorité des Français. Mais attention à ne pas le banaliser : le découvert bancaire doit être l’exception. Un découvert chronique coûte très cher.
Guillaume Clavel – fondateur de Panorabanques.com

Transcription de la vidéo :

Les Français et le découvert bancaire…  une récente étude menée par Panorabanques.com (60% des Français en dépassement de découvert au moins 1 fois par an) a révélé que « 25% des Français sont en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par mois, 20% une fois par trimestre et 16% une fois par an ».

Le dépassement de découvert bancaire est très lucratif pour les banques car les frais avoisinent en moyenne 60,20 €/an. 60 Millions de consommateurs et l’Union nationale des associations familiales indiquent que les frais des incidents de découvert s’élèveraient à 6,5 milliards/an.

L’accumulation des intérêts, des commissions, et d’autres ponctions (envoi d’une lettre d’avertissement, traitement du rejet), deviennent rapidement un gouffre financier pour « les clients les plus fragiles », c’est-à-dire ceux qui sont en difficultés financières.

Le découvert bancaire, quelles solutions ?

Privilégiez une carte à autorisation systématique : elle permet de ne pas dépasser votre plafond préétabli. En cas de paiement supérieur au solde, la carte sera automatiquement rejetée. 

Autre solution : privilégiez une banque qui n’autorise pas le découvert.

Vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Le regroupement de crédits peut être la solution ! Contactez-nous !

 


Nous utilisons des cookies pour mesurer des statistiques de visites et vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos CGU et le dépôt de cookies qui permettront : la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d’audience et le ciblage des publicités.

vel, Praesent id, Praesent justo eget

Pin It on Pinterest

Share This