Le découvert bancaire est un service largement souhaité par la majorité des Français. Mais attention à ne pas le banaliser : le découvert bancaire doit être l’exception. Un découvert chronique coûte très cher.
Guillaume Clavel – fondateur de Panorabanques.com

Transcription de la vidéo :

Les Français et le découvert bancaire…  une récente étude menée par Panorabanques.com (60% des Français en dépassement de découvert au moins 1 fois par an) a révélé que « 25% des Français sont en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par mois, 20% une fois par trimestre et 16% une fois par an ».

Le dépassement de découvert bancaire est très lucratif pour les banques car les frais avoisinent en moyenne 60,20 €/an. 60 Millions de consommateurs et l’Union nationale des associations familiales indiquent que les frais des incidents de découvert s’élèveraient à 6,5 milliards/an.

L’accumulation des intérêts, des commissions, et d’autres ponctions (envoi d’une lettre d’avertissement, traitement du rejet), deviennent rapidement un gouffre financier pour « les clients les plus fragiles », c’est-à-dire ceux qui sont en difficultés financières.

Le découvert bancaire, quelles solutions ?

Privilégiez une carte à autorisation systématique : elle permet de ne pas dépasser votre plafond préétabli. En cas de paiement supérieur au solde, la carte sera automatiquement rejetée. 

Autre solution : privilégiez une banque qui n’autorise pas le découvert.

Vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Le regroupement de crédits peut être la solution ! Contactez-nous !

 

Pin It on Pinterest

Share This